205 GTI, La référence ?

La 205 est un numéro sacré pour Peugeot car, grâce à son succès, il a tout simplement sauvé la marque de la faillite ! En effet, au début des années 80 le groupe était au plus mal : en 1976, rachat de la marque Citroën et à peine l’opération est-elle digérée qu’en 1978 c’est la partie Européenne de Chrysler comprenant les marques Sunbeam et Simca qui est intégrée à PSA.  En 1979, le groupe décide d’unifier les marques Anglaise et Française sous le nom Talbot. Outre le fait que cela déroute la clientèle, d’autres facteurs comme la crise pétrolière de 1979, la crise économique qui s’ensuivit, les grèves de 1982 à Aulnay et Poissy ainsi que des modèles en fin de vie, font que la marque Talbot perd des parts de marché et pousse les comptes de PSA dans le rouge. Seul un modèle à très grand succès pouvait rétablir la balance. La 205, présentée en février 1983, est arrivée à point nommé, son style sobre, avenant et moderne combiné à une politique de gamme bien développée a rencontré son public car chacun pouvait trouver sa 205. Vendue à plus de 5 millions d’exemplaires, elle est à ce jour la deuxième meilleure vente de Peugeot après la 206 (8,2 millions) et devant la 504 (3,7 millions). Les Marketeurs et les ingénieurs de Peugeot sont même allés au bout des choses en présentant en mars 1984 celle qui nous intéresse aujourd’hui, la fameuse GTI. Pour le coup, il s’agissait d’une vraie rupture dans la culture Peugeot plus habitué aux voitures sérieuses, bien construites et fiables mais manquant du petit grain de folie que peut apporter une variante sportive. En même temps, Peugeot est en phase avec son slogan de l’époque « un constructeurs sort ses griffes ». La 205 est la première vraie sportive aboutie étudiée en tant que telle. Il y a eu évidemment la 104 ZS/ZS2 mais celle-ci n’était pas aussi affutée et ne pouvait se mesurer aux meilleures de la catégorie des compactes sportives. A l’époque, il y avait sur le marché une certaine Golf GTI qui a fait rêvé nombre de personnes et qui a bien sûr lancé la mode des GTI. Plusieurs constructeurs ont tentés de marcher sur les plates-bandes de VW : Ford avec son Escort XR3, Renault avec son Alpine Turbo, Fiat avec sa Ritmo Abarth et bien d’autres encore. Mais aucun n’est parvenu à offrir un meilleure homogénéité performances/tenue de route que celle de la Golf. Peugeot a été le premier avec la 205 à pouvoir en redire à la Golf. Outre les performances et le comportement routier, elle rajoutait une présentation bon chic bon genre et un équipement décent. Au contraire de sa concurrente qui était chiche mais qui faisait le bonheur des tuners de l’époque ! Il faut dire que la 205, arrivant au moment ou VW sort sa GTI série 2 embourgeoisée et perdant un peu de sa saveur, pouvait ainsi reprendre le flambeau. Le succès était foudroyant et dépassait largement le cercle fermé des amateurs de bombinettes, tous le monde voulait sa 205 GTI, du jeune cadre dynamique au retraité en passant par la femme BCBG des beaux quartiers. La voici donc telle qu’elle a été présentée en 1984 par Peugeot dans sa couleur argent et en 105 chevaux.

205 GTI 1,6 gris futura blog
205 GTI 1,6 105ch Gris Futura (1984)

Mais d’autres constructeurs se sont emparés du segment et ont présentés des véhicules rivalisant avec la 205, comme par exemple la Renault Supercinq GT Turbo et ses 115 ch qui soufflaient fort et surpassaient les 105 ch de la Peugeot. Le lion se devant réagir, il fit évoluer la gamme en deux temps : d’abord la 1,6 l, après optimisation du moteur, gagne 10 ch et se remet à niveau par rapport à la GT Turbo mais ensuite et surtout est présentée la 1,9 l en 130 ch mettant à nouveau tout le monde d’accord ! C’est en 1986 que sont présentées ces deux évolutions, illustrées ci-dessous : d’abord la 115 ch identique dans sa présentation à la 105 ch en couleur anthracite très prisée à l’époque, ici en version 1988 avec rétroviseur modifié commun à toute la gamme 205, auparavant la GTI avait son propre rétroviseur fourni par Vitaloni (détail pour les puristes 😉 !)

205 GTI 1,6 gris graphite blog
205 GTI 1,6 115ch Gris Graphite (1988)

Ensuite la fameuse 1,9 l 130 ch en rouge que certains considèrent comme étant « LA » 205 GTI ultime et absolue qui s’impose à l’époque comme la référence du marché.

205 GTI 1,9 rouge vallelunga blog
205 GTI 1,9 130 ch Rouge Vallelunga (1986)

La gamme évoluera très peu jusqu’en fin de carrière sauf pour se mettre en conformité avec les normes anti-pollution et ceci pas forcément dans le bon sens puisque le catalyseur enlèvera 8 petits chevaux (mais qui font une grande différence) à la 1,9, celle-ci ne délivrant plus que 122 ch et condamnant ainsi la vie de la 115 qui n’avait plus lieu d’être. Mais avant cela en 1991, Peugeot sort une intéressante série spéciale, la Griffe, qui est en quelque sorte une GTI haut de gamme, très bien équipée et qui se démarque par sa teinte vert fluorite qui, selon les goûts, pique les yeux ou pas. L’idée de ce modèle ne vient pas des marketeurs Peugeot mais du directeur sportif de l’époque Jean Todt qui avait fait repeindre sa propre 205 GTI dans cette teinte et les jantes en gris anthracite. Le modèle a tant fait parler dans les chaumières de Peugeot qu’il a été décidé d’en faire une série spéciale à 3000 exemplaires. Autant vous dire qu’aujourd’hui, ce modèle exclusif est celui qui côte le plus parmi les 205 GTI.

205 GTI 1,9 Griffe blog
205 GTI Griffe Vert Fluorite (1991)

Mais, de mon point de vue, il manquait quand même une ultime version de super GTI que Peugeot aurait pu facilement réaliser en greffant le moteur de la 309 GTI 16. Elle aurait pu ressembler à l’illustration ci-dessous : on reste dans la sobriété propre à la marque et finalement seules des jantes inspirées des 405 T16 auraient pu démarquer le modèle. Alors pourquoi Peugeot n’a pas osé ? Ne voulait-il pas faire d’ombre à la 309 et lui laisser l’exclusivité de ce moteur, l’image de la 205 étant tellement forte qu’elle n’avait pas besoin d’une telle version ? Ou alors la combinaison de ce moteur avec cette petite carrosserie était trop dangereuse ? Seul Peugeot pourrait nous apporter la réponse !

205 GTI 1,9 16 bleu miami blog
205 GTI 16 Bleu Miami (1993)

Alors cette 205 GTI, référence oui ou non ? Assurément oui, mais elle partage sa place avec la Golf GTI 1. Nous en reparlerons !…

4 commentaires sur “205 GTI, La référence ?

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :