Citroën CX, propositions de restylage

Dans ma jeunesse je remplissais des cahiers entiers de dessins de voitures, inventées ou existantes, avec ou sans modifications, en m’inspirant de ce qui se faisait sur le marché du moment. Lorsque j’ai quitté le cocon familial pour vivre ma vie d’adulte, ces cahiers sont restés chez mes parents qui, au moment de leur retraite, ont changés de logement, j’étais persuadé que mes « œuvres » avaient fait les frais du rangement par le vide à cette occasion. Aussi, quelle ne fut pas ma surprise lorsque, ma sœur, m’appelant en août 2021, me fit part de la (re)découverte de ces dernières dans le grenier parental ! Evidemment, je n’ai pas hésité un seul instant pour lui demander de les prendre avec elle afin de me les remettre à la première occasion et c’est avec un grand amusement que j’ai revu mon travail d’alors. Parmi celui-ci, il y avait plusieurs illustrations de Citroën CX en vue trois quart arrière réalisées à l’encre de chine et proposant différents restylages. N’étant pas datées, je pense les avoirs réalisées en 1985 lors de la remise à jour de la vraie CX. A l’époque, je trouvais les modifications apportées par la marque aux chevrons trop timides, car limitées aux seuls pare-chocs modernisés. De plus, je ne comprenais pas pourquoi les stylistes n’ont pas intégrés un hayon comme ils l’avaient fait avec la GSA. En découle donc la recherche de ma propre vision des choses et lorsque j’ai revu ces dessins, il faut bien l’avouer, de qualité moyenne, je me suis dit qu’il serait intéressant de les refaire avec mon logiciel et de les partager avec vous, sachant que parmi mes lecteurs, certains apprécient ce genre d’uchronies ! Il y a sans doute des puristes qui vont crier au scandale en voyant ces propositions, à ceux-ci, je les invite à lire l’article jusqu’au bout et à me faire leur commentaire à l’issue de leur lecture.

Pour poser les choses et pour vous remémorer la CX, la voici telle qu’elle se présentait avant le restylage avec ses pare-chocs classiques chromés, ici dans sa version GTI.

Restylage 1

J’admets que je ne suis pas un grand fan des feux arrière verticaux, à ceux-ci je préfère largement les horizontaux. Ces derniers habillent mieux l’arrière d’une voiture en évitant de laisser une grande partie tôlée qu’il est parfois difficile d’habiller, de plus, ils ont l’avantage d’élargir visuellement la partie arrière.

Dans les années 80, la mode était aux grands feux arrière occupant une place importante du panneau arrière, j’ai donc repris le principe pour l’appliquer à la CX tout en intégrant un hayon, en supprimant le bandeau noir et la lunette arrière bombée. Ce « lissage » était bien dans l’air du temps au moment où la pénétration dans l’air était un sujet de préoccupation permanent. Pour les pare-chocs, j’ai fait le choix de boucliers en polyester peints et j’ai rajouté des bandeaux latéraux en continuation du bouclier. Ceux-ci n’étant néanmoins pas présents sur les dessins originels, mais j’estime qu’ils apportent un plus à la ligne élancée de la CX. C’est d’ailleurs parfaitement crédible pour l’époque, puisque Mercedes les a intégrés dès le début des années 80 sur la Classe S (W126).

Un détail m’a frappé une fois l’illustration terminée : c’est l’absence de galbe sur la partie arrière qui est constitué d’une parfaite ligne droite. Avec ce style de feux, ce trait de caractère est amplifié et rend même le dessin arrière rigide. Par ailleurs, il rappelle fortement les Simca 1307/1308.

Faites glisser le curseur afin de visualiser les différences
Restylage 2

Par rapport à la première proposition, seuls les feux arrière changent, ceux-ci sont de taille réduite et la plaque d’immatriculation est logée dans un embouti plus profond donnant plus de volume et de vie à la partie arrière. Cette proposition fait un peu penser à l’Alfa-Roméo Alfasud.

Faites glisser le curseur afin de visualiser les différences
Restylage 3

C’est celui le moins abouti en termes de changements, ici, je conserve les feux verticaux en les élargissant et en les faisant déborder sur les côtés latéraux. Le pare-chocs bouclier est identique aux restylages 1 et 2 mais placé un peu plus bas. Enfin, j’ai conservé des classiques, pour l’époque, baguettes latérales en caoutchouc. Cette proposition est en phase avec la modification de l’arrière de la GS opérée en 1977.

Faites glisser le curseur afin de visualiser les différences
Conclusion

Essayons de faire une auto-critique de ces restylages, ceci étant d’autant plus facile à faire que nous avons le recul de presque quarante ans ! Le restylage 1 est finalement trop rigide et banalise la CX. Le troisième reste bien dans l’esprit Citroën, conserve l’esprit de famille et c’est celui qui choque le moins. Le deuxième apporte de la nouveauté sans être trop rigide, ma préférence va donc à celui-ci.

Mais finalement, moi qui ne suis pas un fan des feux verticaux, j’estime que le dessin originel Citroën avec ses feux aux formes géométriques qui suivent l’arrondi des ailes arrière est peut-être quand même le meilleur ! non ? Et vous, qu’en pensez-vous ?

10 commentaires sur “Citroën CX, propositions de restylage

Ajouter un commentaire

    1. Merci pour votre commentaire et avis sur les différentes propositions. Je pense qu’un hayon aurait amené de la praticité aux utilisateurs de CX mais Citroën se refusait à l’appliquer sur son haut de gamme, cela ne collant pas au standing de la voiture selon eux !

      J’aime

  1. La GSA avec ses pars chocs gris clair et noir des premiers millésimes, et dans certaines nuances comme le bleu régate en finition X3 et ses roues en étoiles de (1979/1980) était très réussie ! Mais celui de la CX je n’ ai jamais apprécié ! Le standing du créneau, la ligne « Opron » n’ étaient pas compatibles avec de gros boucliers teintés dans la masse, et des protections latérales façon scotch ruban 3M

    J’aime

    1. C’était la mode de l’intégration des boucliers à l’époque, plusieurs voitures ont été affublées de ce type de pare-chocs alors que le design du départ n’était pas prévu avec. Dans le cas de la CX, j’ai tendance également à préférer les pare-chocs chromés d’origine.

      J’aime

  2. Pour moi, les feux de la CX rappellent la forme trapézoïdale des phares ainsi que du vitrage latéral, j’y vois une subtilité stylistique.
    Et comme à l’horizontal, des feux trapézoïdaux ne devaient pas s’intégrer, il a fallu les mettre à la verticale.

    J’aime

    1. Le rappel stylistique entre les différents éléments indiqués, oui, je n’y avait pas pensé… mais je pense que la verticalité des feux est surtout là pour assurer une accessibilité au coffre, la direction Citroën ne voulait pas de hayon car jugé trop utilitaire, il fallait quand même pouvoir entrer et sortir les valises sans trop de difficultés

      J’aime

    2. Cest super le restylage 1 et une cx avec un nouveau moteur en hdi serait une nouvelle voiture qui ce vendrais
      Moi je me suis toujour posé la question du pour ne pas refaire une renault 12 de dernière génération si belle avec ces feux et portes arrondi en associent des pièces de la R16 et avec un moteur de la R20 si bon et elle s’appellerait R13 ce chiffre nest plus un malheur le problème de mois de vente des constructeurs français ces que les voitures d’aujourd’hui ne resemble a rien ce resemble toute avec des couleurs foncé pas adapté au style a faire ressortir la ligne des voitures
      Me dire votre pensée su ça boite mail
      Merci

      J’aime

  3. Le restylage Citroën avec les boucliers en plastique ne m’a jamais totalement convaincu, et contrairement à ce que tu peu en penser, l’incurvation de la vitre arrière confère (en plus du caractère) un meilleur écoulement de l’air et génère moins de trainée aérodynamique que ta proposition plus classique façon GS, cependant, je trouve ta proposition de feu façon GS restylé très bien venu !
    PS. moi aussi, il faut que je trouve le temps de refaire les nombreux dessins de ma jeunesse…
    tu peux en voir quelques uns sur ma page facebook dans mes albums photos !

    J’aime

    1. Je suis d’accord pour dire que le restylage avec les boucliers ne m’a jamais vraiment totalement convaincu également ! Ils ne s’intègrent pas si bien que ça avec le dessin d’origine. On peut d’ailleurs dire la même chose pour la GSA par rapport à la GS dont le style aérien a été alourdit. Les boucliers de la CX avait l’autre défaut qu’ils vieillissaient mal, notamment avec certaines teintes sensibles à la lumière. Elle pâlissait avec le temps donnant une impression de mauvaise qualité, non-compatible avec le niveau de gamme de la CX. Effectivement d’un point de vue aérodynamique, la vitre concave devait être efficace. Mais à l’époque, il y avait une mode du « lissage » des carrosseries qui suggérait une bonne pénétration dans l’air même si ce n’était pas toujours le cas ! Content que la proposition 3 retienne ton attention, c’est celle qui est le plus proche de l’esprit Citroën.
      Sympa tes dessins de voitures ! Je vois que nous avons certaines mêmes références !

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :